Est-il possible de mesurer l’univers ?


L’Univers est un concept connu de tous mais qui reste flou de par ses limites, ses dimensions ou encore, sa composition.

Des scientifiques ont récemment estimé la taille de l’Univers dit « observable ». Quand bien même celui-ci reste une infime partie de l’Univers, il permet de mieux situer sa taille.


© Pixabay

L’Univers observable représente la limite observable de l’univers depuis notre planète. Hors de cette limite, la lumière n’a pas le temps de parvenir à l’observateur (la Terre) et reste donc « invisible » pour lui.

L’espace observable

La mesure à l’échelle de l’univers n’est pas une tâche simple. Plusieurs techniques permettent d’effectuer cette tâche.

Les observations les plus proches de la Terre sont les plus simples : un laser émit depuis la Terre est pointé vers l’objet à observer. Il rebondit ensuite sur l’objet et revient sur Terre. Le temps de parcours de la lumière permettra aux observateurs de mesurer précisément la distance entre la Terre et une planète.

© Pixabay

L’autre technique, plus fastidieuse, se base sur une échelle d’intensité de la lumière des étoiles en fonction de leur distance avec la Terre. Plus une étoile est éloignée, plus l’intensité de sa couleur sera faible.

Les deux méthodes connaissant une limite de taille : certaines étoiles ne sont pas visibles depuis la Terre : la lumière n’a pas le temps d’atteindre celle-ci et est donc totalement invisible pour l’Homme.

L’espace sans limite

Déterminer la taille réelle de l’Univers devient alors intéressant en ayant ces premiers paramètres en tête. Les suppositions les plus appuyées évaluent que l’Univers représenterait 250 fois notre Univers observable.

© Pixabay

Il est très probable que la réponse ne puisse jamais être vérifiée tant les limites physiques sont nombreuses pour l’Homme. A noter également que l’Univers est en constante augmentation, rendant chaque jour son exploration plus compliquée.


PLUS D'ARTICLES

A LIRE AUSSI